Text
Link

[Al2sf] Critique Vidéo - Transformers : L'Âge de l'Extinction

Source : al2sf
Text

Sorti le 16 juillet

image

Transformers 4 - L’âge de l’extinction de Michael Bay

Michael Bay is BACK ! Et avec lui, sa franchise de robots modulables…Prêts pour une quatrième opus ?!

Sujet : Quatre ans après les événements mouvementés de “Transformers : La Face cachée de la Lune”, un groupe de puissants scientifiques cherchent à repousser, via des Transformers, les limites de la technologie. 
Au même moment, un père de famille texan, Cade Yeager, découvre un vieux camion qui n’est autre qu’Optimus Prime. Cette découverte va lui attirer les foudres d’un certain Savoy, dont le but est d’éliminer les Transformers. Pendant ce temps, le combat entre les Autobots et les Décepticons refait surface (Allociné)…

Critique : Je pense très sincèrement que nous assistons à ce qui sera l’épitaphe de Michael Bay : “Réalisateur des Transformers”. Je ne dis ça, ni en mal ni en bien, juste que étant donné le succès phénoménal de cette franchise (et le fait qu’il ne semble pas vouloir la quitter), Bay va probablement rester à couver sa poule aux oeufs d’or…enfin couver ses oeufs d’or plutôt…bref, vous m’avez compris quoi !   

image

Bon, on va commencer par déblayer le terrain :
A) Oui comme dans tout les Transformers, c’est un film décérébré.
B) Oui comme dans tout les Transformers, il y’a beaucoup (trop) de scène d’actions aux proportions gargantuesques.
C) Oui comme dans tout les Transformers, y’a du fight de robots (encore heureux)
D) Oui comme dans tout les Transformers, y’a une fille “canon” filmée comme un bel objet.
E) Et enfin, oui comme tout les Transformers, y’a les plans “fétiches” de Michael Bay.

Satisfaits ? Si c’est ce que vous attendiez/espérez de ce film, alors courrez-y, vous en aurez pour votre argent !


…ils sont partis ? Okay, maintenant qu’on est entre nous… 

image

Bon ben c’est de la merde hein ? De la merde divertissante bien sûr mais de la merde quand même. 
Sur quoi je m’appuie pour dire ça ? Oh mais j’ai des preuves tout à fait concrètes, votre honneur. Les voici :
Les personnages sont caricaturaux à mourir, leurs développements font peine tant ils manquent d’originalité (on bâtit rarement de l’or sur du fumier), “l’intrigue” est inutilement allongée (DEUX HEURES QUARANTE CINQ MINUTES !), tout n’est que redite sur redite et, comme souvent Michael Bay “lâche tout” dans les dernières minutes du film (tout est accéléré, les relation amoureuses, les réactions humaines, les explosions, tout).  

Mais est-ce un bon divertissement pour autant ? Encore une fois, le pire ennemi de Transformers : l’âge de l’extinction (et non pas “Transformers 4”, signe que beaucoup d’autres arrivent) est sa durée. En rallongeant leurs intrigues Michael Bay et son scénariste Ehren Kruger ne font qu’alourdir un film déjà Ô combien pesant. Sans rire, au moins une bonne heure aurait facilement pu être ôtée. ici, la longueur rend le divertissement plus ennuyeux, ce qui est LE péché capital d’un blockbuster, surtout quand il est décérébré.  

image

Comme à son habitude, la mise en scène de Michael Bay est irréprochable. Il film l’action d’une manière organique qui fait que même si certaines scènes dénuées d’enjeux, pourrait sonner creuses, Bay parvient toujours à nous happer dans des péripéties semblant toutes sorties de l’esprit du concepteur des attractions foraines de Disneyland. Son véritable talent, pour moi, vient, non pas uniquement de lui, mais de son monteur. Oui, c’est une chose de filmer l’action, mais il faut aussi qu’elle soit “digérable” (ce que Baz Luhrmann ne comprend pas, pour moi) et c’est toujours le cas avec Michael Bay. Peu (voir pas) de plans épileptiques (Salut Baz, comment va ?!) et une construction claire, peu importe la maëlstrom visuel projeté à nos yeux. 

Bon, sinon, je vous passe ma diatribe sur les multiples placements de produits éhontés (même si, étant donné le budget probablement monstrueux du films, c’est compréhensible). Ça se laisse voir, si l’on considère que l’on sait ce qu’on regarde : un blockbuster décérébré. Dès fois ça passe, dès fois c’est trop lourd et ça reste sur l’estomac. ça marche ici aussi, mais avec votre appétit de cinéphile…

image

Verdict : Un blockbuster bête et discipliné. A voir pour se détendre les neurones, certes, mais ne pas oublier que ce les détendre pendant 2h45, c’est pas juste “agréable”, ça peut aussi fatiguer… 

1.5/5

La critique, version Vidéo maintenant… ^^

Link

[Al2sf] Critique Vidéo - Transformers : L'Âge de l'Extinction

Link

Critiques Films - YouTube

Toutes mes critiques vidéos (enfin, trois quoi)…

-Godzilla
-Edge of tomorrow
et
-Albert à l’ouest

Enjoy ! ^^